Menu

Une plante médicinale reconnue depuis l’antiquité.

L’Aloé Vera Barbadensis est une plante endémique du bassin méditerranéen qui appartient à la famille des Liliacées (comme l’ail, la ciboulette, l’oignon, l’asperge, la tulipe et le lys).

Utilisée en plante d’intérieur par certains, l’Aloé Barbadensis est avant tout une plante médicinale. En effet, les vertus beauté et santé de l’Aloé sont connues depuis la plus haute antiquité.

Les égyptiens ont décrit ses premiers usages dans l’Eber Papyrus, l’un des plus anciens traités médicaux. Les nomades du désert et leurs caravanes l’ont mis sur la route de la médecine traditionnelle chinoise qui l’utilise pour traiter brûlures et problèmes de peau. D’Hippocrate à Galien, les grecs et les romains ont vanté ses effets salutaires.

Les vertus de l'Aloé Vera

La pulpe de l’Aloé Vera frais est riche en polysaccharides, enzymes protéolytiques, tanins, acides aminés, vitamines et minéraux.

Traditionnellement utilisée pour calmer les coups de soleil, brûlures légères, piqûres d’insectes, apaiser les irritations et favoriser la cicatrisation, cette plante grasse est aussi la meilleure amie des peaux fragiles. De récentes études confirment ses bienfaits*.

L’Aloé Vera maintient l’hydratation de la peau grâce à sa concentration en polysaccharides qui forment une barrière retenant l’eau. Il accélère la régénération cellulaire, notamment des cellules fibroblastes qui fabriquent le collagène.

Il favorise l’élimination des cellules mortes grâce aux enzymes protéolytiques qu’il contient et possède un fort pouvoir astringent (effet tenseur) dû à ses composants phénoliques (tanins).

Autant de propriétés très utiles dans la prévention du vieillissement cutané.

L’Aloé Vera est principalement utilisé en gel d’Aloé Vera pour la peau, mais peut également être utilisé sous forme de crème visage, en soin pour cheveux, etc.

Partager sur vos réseaux:

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email